Quel est l’impact de l’industrie du textile sur l’environnement ?

Posté le par L'équipe de l'atelier

L’industrie textile est l’une des plus polluantes à l’heure actuelle. En cause : le mode de production, le choix des matières premières, la manière de consommer mais aussi d’entretenir ses vêtements après achat.

À long terme, prendre des mesures pour réduire son impact sur l’environnement n’est pas une option, mais une nécessité. Quelles solutions pour réduire l’impact écologique dans l’industrie textile ? Quel est le rôle de la RSE ? Comment L’atelier du Tote bag s’inscrit dans une démarche éco-responsable ?

La RSE au cœur des préoccupations de l’industrie de l’habillement et des textiles

Aujourd’hui au cœur de nombreuses stratégies, la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) a le mérite de faire bouger les lignes de valeur de ce que devrait être une entreprise responsable, notamment dans le domaine de l’industrie textile où la place qu’elle occupe est importante.

Elle s’inscrit en effet dans un modèle d’économie verte, en quête de solutions durables, pouvant être intégrées dans toute entreprise, quelle que soit sa taille ou son secteur d’activité.

Des initiatives se mettent donc en place dans de nombreuses entreprises du textile et de l’habillement, en prenant en compte leur chaîne d’approvisionnement :

  • le pays de production
  • les filières achats
  • les matières premières utilisées
  • les procédés de production
  • les relations fournisseurs

Quelle empreinte carbone pour l’industrie textile ?

Selon l’Agence de la transition écologique (ADEME), l’empreinte carbone de l’industrie textile s’élèverait à 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre chaque année, ce qui représente jusqu’à 10% des émissions de gaz à effet de serre mondiaux.

Les conséquences de la mode sur notre planète

Matières premières

Parmi les matières premières utilisées, on cite en premier lieu les matières synthétiques, comme le polyester. Cette matière représente en effet 70% de la production de matière première issue du pétrole. On compte également les matières végétales, dont le coton représente ¼ de la production mondiale de matière primaire issue de l’agriculture.

Enfin, les matières animales sont fortement utilisées dans l’industrie textile, comme la laine de mouton, de chèvre et d’alpaga, la fourrure, le cuir et la soie. Certaines matières ont en effet des conséquences désastreuses pour la planète. Il est recommandé de privilégier le coton bio et des fibres qui ne nécessitent pas ou peu d’engrais et d’eau, comme le lin par exemple.

Fabrication

Dans le processus de fabrication, l’utilisation de produits chimiques (pour la teinture, le délavage, etc.) est l’une des causes principales de la pollution des eaux. Les eaux usées, qui ne sont pas traitées, sont immédiatement rejetées dans les océans.

Transport

Pour des raisons de coût de la main d'œuvre principalement, les usines textiles confectionnent la majorité de leurs vêtements à des milliers de km. Les émissions de gaz à effet de serre générées par le transport des produits sont égales à celles du trafic aérien et maritime mondial.

Entretien des textiles

Le lavage du vêtement après achat qui a été fabriqué à partir de substances chimiques génère des microparticules de plastique trop fines pour être filtrées par les centrales d’épuration, qui se retrouvent donc dans les océans chaque année.

Fin du cycle de vie

Aujourd’hui, nous achetons 2x plus de vêtements qu’il y a 15 ans. Nous les gardons également moins longtemps. Sans oublier les vêtements qui restent au fin fond de notre placard et qui ne sont jamais portés !

Les conséquences de la mode sur notre santé

Les vêtements conçus à partir de matériaux synthétiques sont fabriqués à partir de produits chimiques. Parmi eux, les perturbateurs endocriniens, qui exposent à toutes sortes de problèmes de santé. Ainsi, pour prévenir la formation de moisissure et d’usure pendant le transport, les vêtements sont également vaporisés de formaldéhyde, susceptible de provoquer des réactions allergiques.

Quelles solutions textiles pour respecter les limites écologiques de notre planète ?

Lorsqu’on choisit nos vêtements, cela ne nous affecte pas seulement d’une manière personnelle. En effet, ce choix a également des implications mondiales sur l’environnement. Si nous choisissons tous un mode de vie slow et durable, que nous achetons des vêtements à faible impact écologique, nous pouvons atténuer ces effets néfastes sur notre planète.

Choisir des vêtements éco-responsables

Privilégier la mode éco-responsable, c’est participer activement à la réduction de l’empreinte écologique. Les vêtements éthiques et durables sont fabriqués à partir de ressources naturelles et de matières saines, un geste qui compte pour notre environnement.

Enfin, en optant pour un achat éthique, vous êtes sûrs de la qualité des vêtements, vous savez où et comment ils ont été confectionnés, ce qui vous motive aussi à en prendre soin et à les garder plus longtemps. Enfin, opter pour des matières biologiques et écologiques vous permet également de vous habiller sans nuire à votre santé.

L’atelier du Tote bag : des textiles en coton bio personnalisables

Vous êtes une entreprise à la recherche de textiles personnalisés pour vos clients, vos collègues ou pour les distribuer lors d’un événement ? Vous souhaitez redonner du sens à votre consommation textile et véhiculer une meilleure image ?

L’atelier du Tote bag vous propose des textiles en coton bio personnalisable : t-shirts, polos, casquettes, pulls, mais également des tote bags personnalisés, des pochettes publicitaires ainsi que des trousses personnalisables, fabriqués à partir de matières premières biologiques.