Le tote bag, une alternative responsable au sac plastique

Fin des sacs en plastique

Suppression des sacs en plastique à usage unique : une prise de conscience écologique sans précédent !

Les sacs en matière plastique sont utilisés quelques minutes mais mettent des centaines d’années à se dégrader dans l’environnement et causent de graves dégâts à l’environnement ainsi qu’à la biodiversité. En effet, plus de 700 espèces aquatiques sont impactées par les sacs plastique. Des zones d’accumulation en masse de déchets plastique ont été identifiées dans les océans, parfois appelées « continents de plastique ». Il s’agit bien là d’une catastrophe écologique !

En réaction à ce constat alarmant, la France a pris d’importantes mesures pour réduire fortement la quantité de sacs en plastique utilisés : depuis le 1er juillet 2016, les sacs en plastique à usage unique sont interdits en caisse et les sacs en plastique à usage unique hors caisse (comme les sacs de fruits et légumes) sont interdits depuis le 1er janvier 2017.

Dans ce même courant, de nombreux autres états dans le monde organise l’interdiction et le retrait des sacs en plastique de leur territoire. A titre d’exemple, en août 2017, le Kenya a interdit la distribution gratuite de sacs en plastique non recyclables ou compostables.

Une telle prise de conscience écologique mondiale est indispensable à la préservation de l’habitat pour les générations à venir et, à ce titre, les sacs en coton dits « tote bag », constituent une alternative pertinente, 100% naturel, biodégradable ou recyclable.

C’est dans cette lutte que s’engage, à son échelle, l’Atelier du Tote Bag, en investissant notamment dans des matériaux certifiés Oeko-Tex, respectueux de l’environnement et de la santé des consommateurs.